Skip to Content

Nous adressons toutes nos pensées à la famille de notre ami Jérôme !

http://www.forumsig.org/showthread.php/43488-Disparition-de-Phoenix

Les nouveautés d'ArcGIS 10 - partie 2 : interfaces, édition, analyses et géotraitements


Voici la suite de l'article Les nouveautés d'ArcGIS 10 - partie 1 sur les principales nouveautés du logiciel.

De nouvelles interfaces graphiques :

Nouvelles interfaces (recherche, ArcCatalog) avec des fenêtres qui peuvent être ancrées. Les tables attributaires peuvent l’être également : il y a un système d’onglet (comme dans Excel) qui permet de passer d’une table à une autre aisément. En règle générale, dans la version 10, ESRI privilégie l’affichage de la carte et un affichage instantané des autres menus (plus besoin d’attendre X temps pour qu’ArcCatalog s’ouvre)

ArcCatalog inclus dans ArcMap : permet de faire glisser plus facilement les données d’ArcCatalog à ArcMap dans l’affichage des données. Il n’y a plus de problème de « lock » lorsque par exemple, on désire éditer une donnée qui est également observable dans ArcCatalog.

Fenêtre pop-up de géotraitement : Chaque géotraitement effectué faisait apparaître avec la 9.3.1 une fenêtre qui permettait de suivre le processus en cours et de connaître les résultats du traitement. Désormais, cette fenêtre ne se voit plus : elle est en arrière plan. Il y a en bas à droite le message du traitement en cours, et un pop-up à la fin du traitement. En cliquant dessus, il permet d’observer les résultats mais aussi, les résultats des sessions précédentes (nouveauté ArcGIS 10).

Remplacement du menu « outils » par le menu « personnaliser » orienté sur la personnalisation de l’outil. Les utilisateurs pourront rajouter et/ou enlever les outils.

Nouveau menu « Géotraitement » qui possède des outils par défaut identiques à ceux les plus utilisés de l’ArcToolBox (Extraction, buffer etc…). Ce menu peut subir des changements au bon grès des utilisateurs en supprimant ou en ajoutant des outils de l’ArcToolBox. Avec la version 9.3.1, on pouvait construire ou changer des barres d’outils avec des outils de la fenêtre personnaliser, ESRI a ajouté dans cette fenêtre les outils de l’ArcToolBox en plus des dll : les utilisateurs ont une plus grande palette de choix de personnalisation de l’interface.

Commandes de géocodage dans le menu fichier : ajouter des données XY.

Ajout de cartes/couches à partir d’ArcGIS online dans ArcMap et vice et versa avec un accès rapide. Pour ajouter des données d’ArcGIS online, avoir une connexion internet et faire ajouter des données.

Icones pour la table des matières : la version 10 remplace les onglets texte (source, display …) de la 9.3.1 par des icônes. (cf ci-dessus)

Les paramètres d’environnement ne se règlent plus dans l’ArcToolBox comme dans la 9.3.1 mais dans ArcCatalog.

La fenêtre « recherche » remplace l’équivalent de l’onglet de l’ArcToolBox de la 9.3.1. La recherche ne se fait plus uniquement sur les outils mais aussi sur les cartes et données. Il permet « d’indexer » des dossiers pour faciliter la recherche. Les résultats de la recherche permettent de localiser les données dans leur chemin d’enregistrement.

Les infos bulles peuvent être désormais la combinaison de plusieurs champs. Dans les propriétés de la couche > onglet affichage > on retrouve en nouveauté, un bouton d’expression > double cliquer sur un champ puis un autre pour combiner (pour faire un espace entre les deux faire &«  »& )

La fenêtre « jointure des données » a été modifiée. Une nouvelle commande permet de vérifier la validité de la jointure.

II) Un nouvel environnement de mise à jour

Nouveau type de fonctionnement avec la fonction de  « modèle d’entité ». Ouvrir une session de mise à jour > choisir un modèle d’entité > choisir un outil de construction > modification des entités et valeurs. Au moment de l’ouverture de la session de mise à jour le système informe des couches qui peuvent être éditables ou non.

Le modèle d’entité est un nouveau concept. Il permet de définir les infos requises pour la création d’entités : couche à éditer, outils de construction par défaut à choisir parmi ceux proposés, valeur attributaire par défaut, symbolisation utilisée pour l’édition.

Au moment de l’ouverture de l’édition, une fenêtre d’édition ancrée apparaît avec les modèles d’entités qui peuvent être créé automatiquement ou manuellement par les utilisateurs. Ces modèles d’entités peuvent être sauvegardés dans le mxd ou en .lyr.

Les outils de capture qui étaient dans la version 9.3.1, dans une fenêtre, sont désormais dans une barre d’outils. Il est possible de choisir un ou plusieurs outils de capture à la fois. Lorsque la flèche d’édition s’approche d’un sommet ou d’un vertex, sa forme change (elle correspond à la forme de l’icône de type de capture correspondante).

Des nouveaux outils d’édition arrivent dans la version 10, notamment l’outil « diviser » qui permet par exemple, de couper un polygone par rapport à une polyligne existante (cas d’un contour de commune par rapport à une rivière) sans utiliser un outil de géotraitement come dans la 9.3.1.

Tutoriel en ligne : http://help.arcgis.com/en/arcgisdesktop/10.0/pdf/editing-tutorial.pdf

III) Des nouvelles fonctionnalités d’analyse et de géotraitement

Les model builder

  • l’interface reste sensiblement la même, néanmoins les nouveautés concernent
    • le menu « insérer » qui permet d’insérer des données directement dans le modèle sans passer par un glisser déposer des outils (utilité ???).
    • des outils supplémentaires : boutons « retourner en arrière » ou « réavancer », bouton « valider le modèle entièrement »
  • Les model builder proposent d’autre part, de nouvelles fonctionnalités en plus de celles déjà existantes dans la 9.3.1 :
    • Création de variables dans le modèle : quatre outils de variables propres au modelbuilder ont été ajoutés dans la version 10 (Collect Values, Get Field Value, Parse Path, and Stop), en plus des trois existants (Calculate Value, Merge branch, select data).
    • Création d’itération : dans la version 9.3.1, l’itération était onglet dans les propriétés du modèle qui s’exécutait en boucle. Dans la version 10, il y a douze nouveau itérateurs qui ont été ajoutés
      • For
      • While
      • Iterate Feature Selection
      • Iterate Row Selection
      • Iterate Field Value
      • Iterate Multivalue
      • Iterate Datasets
      • Iterate Feature Classes
      • Iterate Files
      • Iterate Rasters
      • Iterate Tables
      • Iterate Workspace

Remarque : il est possible de mettre une seule itération par modèle. Si l’on en désire plusieurs, faire un ou des modèles dans un modèle.

Nouveaux outils ToolBox

  • Nouveaux outils de gestion de données :
    • Points vers ligne (selon l’objectID)
    • XY vers ligne : il faut à l’origine une table avec 4 colonnes, les XY du point de départ et le XY du point d’arrivée.
  • Nouveaux outils de mise à jour dans l’ArcToolbox :
    • Capture (snapping) : capture pour exemple des lignes sur des contours de polygones en définissant une distance
    • Densifier : créer des sommets supplémentaires
    • Généraliser : simplifie des polylignes et polygones
    • Effacer des points : qui sont dans les polygones
    • Prolonger ou tronquer des lignes

Remarque : se sont les mêmes outils que les nouveautés de la 10 pour l’édition de mise à jour, ils modifient directement la donnée, au lieu d’en créer une (comme les géotraitements). Leur gros avantage est de permettre leur intégration dans un model builder.


Site officiel : http://help.arcgis.com/en/arcgisdesktop/10.0/help/index.html
Autres Liens : ArcGIS Ressource Center
Autres Liens : arcOrama
Autres Liens : Tutoriel édition
Autres Liens : Les nouveautés en vidéo

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.