Skip to Content

Nous adressons toutes nos pensées à la famille de notre ami Jérôme !

http://www.forumsig.org/showthread.php/43488-Disparition-de-Phoenix

Les nouveautés d'ArcGIS 10 - partie 1 : la visualisation


Avec la sortie en Juin 2010, de la version 10 d’ArcGis desktop, mieux vaux tard que jamais, pour faire le point sur les nouveautés (plus ou moins majeures) de la nouvelle gamme.

Voici donc un compte rendu (non exhaustif) des principales nouveautés du logiciel.

NOTE : A l’ occasion de la conférence ESRI 2010 de fin Septembre, ESRI a présenté la version française du nouveau logiciel qui permet de franciser les termes des menus et outils. C’est pour cela que nous évoquerons ici, des termes français (qui selon ESRI France, seront sujets, pour certains, à modifications selon les remarques des utilisateurs), tandis que les images des interfaces d’ArcGIS seront en anglais (sources : support ESRI). Pour les chanceux qui possèdent déjà ArcGis 10, le portail d’assistance est disponible avec un compte client ici : https://customers.esri.com

La recherche de symbole

Dans la 9.3.1, la recherche était visuelle ou en donnant la première lettre du symbole pour faciliter la recherche.
Dans la 10, il est possible d’indiquer dans une box, le nom ou une partie du nom d’un symbole dans toutes les bibliothèques de styles (.style) accessibles.

Des « tags » peuvent être également rajoutés pour décrire de façon synthétique (maximum de 255 caractères), un symbole. Attention : lorsque vous effectuez une recherche dans la box, même les mots des tags sont pris en compte.

Les fonds de carte

Il s’agit d’un nouveau type de couche qui permet de mettre des données vecteurs ou rasters en cache. Esri permet ainsi de régler les problèmes de rafraîchissement de données à l’affichage.

Remarque : les données figurant dans un fond de carte ne peuvent plus être éditées, mode d’édition de mise à jour)

L’atlas cartographique

Fonctionnalité nouvelle dans Arcmap, qui ne nécessite plus comme dans la version 9.3.1, de charger un outil du support. ( http://support.esrifrance.fr/outilsscripts/arcgis/arcmap/miseenpage/atla... )

Des outils supplémentaires ont été ajoutés dans la partie ArcToolBox, dans le thème «  Pages dynamiques ».

Pour créer un index d’atlas à partir d’une couche polygonale, utilisez l’outil « entité de l’index du quadrillage ». Selon les paramètres (d’échelle, d’emprise de la carte, d’étiquetage…), X entités sont créées pour faire des coupures.

Il est également possible de créer un index à partir d’une entité polyligne ou ponctuelle avec l’outil « entité de l’index de carte de bande » (nom qui va peut être changé à l’avenir en français).

En mode « mise en page », il y a une nouvelle barre d’outils qui s’active dans la version 10 : « Pages dynamiques ». Il est ainsi possible de configurer les pages dynamiques selon, la couche d’indexation, l’étendue des pages, le pourcentage de recouvrement entre chaque page.

Les utilisateurs pourront aussi créer une carte de localisation qui permet aux lecteurs de savoir où se situe la carte courante par rapport à l’ensemble. Dans l’onglet « ensemble de définition », des propriétés d’une couche index, il y a un nouveau bouton dans la version 10 : « définition de page ». Cette fonction permet d’afficher uniquement la carte courante de l’atlas. Pour cela, il faut effectuer une requête à partir du champ qui contient les noms de pages dans la table attributaire de la couche index.

Pour revenir à la barre d’outils « pages dynamiques », on peut naviguer dans les pages avec les boutons « Première page », « Dernière page », « Page précédente », « Page suivante », de la barre d’outils « Page dynamique ».

Il est également possible d’insérer des textes dynamiques via le menu « insertion ».

Pour finir, les formats d’export sont multiples comme pour la version précédente, mais ce qui retient l’attention c’est la fonctionnalité d’export en format PDF. Il permet d’exporter une page active ou bien l’ensemble de l’atlas dans un fichier avec ou sans multicouches. Lorsqu’on ouvre un document pdf avec Acrobat Reader, un onglet layer sera disponible sur la gauche permettant de naviguer au travers des différentes cartes.

Il est possible d’autre part, d’exporter les pages en codant dans une nouvelle fenêtre python (Menu géotraitement > python), afin, par exemple, d’exporter vers de nouveaux formats.

Le partage des cartes

La partage des données, dans la version 10, permet d’exporter un mxd avec les données associées (vecteurs ou rasters), par exemple sur ArcGis Online : cela régénère une géodatabase avec les données (au format .mpk).

Les données temporelles

Une nouvelle barre d’outils « animation » permet de créer des données temporelles. Il faut pour cela qu’il y ait un champ de départ et un champ d’arrivée

Remarque : Il ne s’agit pas de la même barre d’outils « animation » de 3D Analyst. ESRI a ajouté ici pour la version 10, les paramètres de temporalité pour les données vecteurs également.

Mise en diagramme

Avec la version 10, il y a de nouveaux types de diagramme possibles : à bulle etc…

Un nouveau menu est ajouté dans la version 10 : « rapports »

L’imagerie

Des nouveautés concernent les analyses d’image. Il y a désormais un outil d’accès direct pour découper les rasters. D’autre part, une nouvelle fenêtre est accessible aux utilisateurs de la version 10 : analyse d’image. Elle permet de regrouper l’ensemble des outils et  barres d’outils de la version 9.3.1 destinés aux rasters dans une seule fenêtre :

  • Liste les images et les rasters disponibles
  • Gestion de l’affichage (Contraste, luminosité, étirement, échantillonnage, résolution, balayage)
  • Traitements : clip, masque, composition colorée, NDVI…

Un nouveau format de raster apparaît avec la version 10 : le mosaïc dataset. Son concept est de gérer comme un catalogue, les images raster, à une différence : les images ne doivent pas être obligatoirement issues du même capteur, du même format ou de la même résolution. Cela permet d’optimiser les rendements pour les gros volumes de données raster.

La génération pyramidale des fichiers raster est gérée avec la version 10 par Gdal (quasi disparition des fichiers .rrd d’ERDAS)

Avec l’extension spatial analyst, il existe désormais un module de télédétection supplémentaire. On accède ainsi à des outils d’analyse supervisée (ACP, max de vraisemblance …) ou non supervisée.


Site officiel : http://help.arcgis.com/en/arcgisdesktop/10.0/help/index.html
Autres Liens : ArcGIS Ressource Center
Autres Liens : arcOrama
Autres Liens : Tutoriel Raster en ligne :
Autres Liens : Les nouveautés en vidéo :

Commentaires

l'atlas carto graphique

merci,

idem que marc, je migre de la 9.3 a la 10.
Merci pour les explications claires concernant l'atlas géographique

Très bon papier

Merci Anais, j'étais en pleine galère prise en main, ça m'a bien aidé, merci beaucoup ;)

L'imagerie

Merci Anais pour ce dossier, la barre d'imagerie est réellement intéressante !

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.