Skip to Content

Nous adressons toutes nos pensées à la famille de notre ami Jérôme !

http://www.forumsig.org/showthread.php/43488-Disparition-de-Phoenix

Effectuer des relevés de terrain avec OruxMaps


OruxMaps est une application gratuite sur Android qui possède un réel potentiel pour la collecte de données. Elle est capable de relever des ponctuels (waypoints) en y associant des médias ainsi que des linéaires (traces) temps réel. Il est également possible de saisir directement sur la tablette à l'aide de fond de plan en ligne ou hors ligne.

Prérequis : 

  • Tablette Android (v 2.1 minimum) avec OruxMaps et un explorateur de fichiers (exemple : ES File Explorer)
  • QGIS et son plugin GPS et QTiles 

Tutoriel réalisé à partie d'une Nexus 7 II (2014) et QGIS 2.4
 

L'interface

L'interface est agréable, claire mais complète. Les boutons latéraux peuvent se rétracter pour laisser une pleine visibilité à la carte. Sur la gauche, des outils pour se déplacer sur la carte ... Je vous rassure, les fonctions tactiles sont bien présentes.

La barre latérale droite offre les fonctions principales : 

  • Activation de la localisation GPS
  • Démarrage/Arrêt de l'enregistrement d'une trace
  • Nombre de satellites, précision du GPS, altitude, etc.
  • Une visualisation 3D avec téléchargement automatique des SRTM à moins que vous n'ayez un MNT maison à lui donner.
     

Intégration et affichage des données

A partir du menu le plus à droite de l'écran, Orux propose une foule d'options. Nous nous intéresserons principalement aux possibilités liées aux fonds de cartes.

Astuce : MapMode modifie les règles d'orientation de votre carte. Il est possible de la bloquer sur une orientation Nord mais aussi de l'utiliser en mode boussole. 

Nouvelle carte :

Ouvre l'accès à l'ensemble des données disponibles via le web (Online) ou en local.(Offline). 

Nouvelle carte ici :

Ouvre uniquement la liste des fonds disponibles sur l'emprise de la zone affichée et les propose dynamiquement dès que vous sortez de la zone préchargée.

Un des points forts d'OruxMaps est clairement l'accès facilité aux flux WMS et sa possibilité de mise en cache directement depuis l'application. Ainsi vous pouvez mettre en cache un fond OpenStreetMap, IGN, ou bien un de vos propres fond de plan via GeoServer ou QGIS Server par exemple.

 

Préparer des fonds hors-ligne

A partir de fonds en ligne (WebService)

L'ajout des serveurs WMS est aisé, il est même possible de tester les différentes échelles et d'afficher une miniature de prévisualisation pour configurer correctement les plages de visibilité. Pensez à cocher l'option de téléchargement pour pouvoir faire vos plans hors-ligne.

 

Pour mettre un plan en mode hors-ligne, affichez le fond désiré et retourner dans le menu Cartes. Choissez le menu Créateur de Carte puis dessinez la zone à mettre en cache dans la mémoire interne de l'appareil.

Choisissez ensuite les différentes échelles de visibilité, une taille approximative est calculée à la volée, nommez ensuite le plan hors ligne. Vous pouvez enregistrer une nouvelle carte hors-ligne ou continuer un téléchargement qui aurait été interrompue dans cette zone ou encore ajouter une nouvelle échelle.

Astuce : pour garder une fluidité d'utilisation et de bonnes performances, assurez vous de ne pas prendre de trop large zone, préférez enregistrer une petite emprise sur plusieurs échelles. La fonctionnalité Nouvelle carte ici s'occupera de charger les fonds de plan hors ligne au fur et à mesure de votre déplacement.

A partir de données SIG via QGIS

Téléchargez et installez le plugin QTiles.
Dans cet exemple, l'objectif est de faire un relevé assez précis sur une commune, on va donc importer une orthophoto IGN et le cadastre en transparence avec quelques informations clés (points de captage, friches, etc.)

Lancez QTiles et choississez l'emplacement d'enregistrement, dans la liste déroulante, prenez bien l'extension MBTiles database

Voici un exemple de paramètres :

Envoyez ensuite sur la mémoire de l'appareil Android le ou les fichier(s) MBTiles dans le répertoire /sdcard/oruxmaps/mapfiles/ . Vous pouvez créer d'autres dossiers dans ce répertoire pour organiser vos fonds, Orux est capable de les parcourir depuis le menu Nouvelle carte (ici).

Voici l'aperçu dans OruxMaps une fois chargé :

 

Effectuer des relevés de terrain

Ils peuvent être sous forme de ponctuel, de trace GPS ou vous pouvez tout simplement saisir directement à l'écran sans géolocalisation.

Avant tout relevé, via la barre latérale de droite, cliquez sur le menu du petit radar pour avoir les informations de localisation et de précision. Sur l'exemple, le GPS sera précis à 3m et capte 18 satellites.

Attention si ce chiffre est rouge (sans le nombre de satellites entre parenthèse), c'est qu'il a perdu le signal, ne prenez aucun point ou trace avant qu'il ne soit redevenu blanc.

Relevé de points 

Personnellement je trouve le menu PhotoWayPoint assez inutile dans la mesure où il est plus facile de prendre une photo géolocalisée via l'outil appareil photo d'Android. Le plugin QGIS photo2shp créera facilement une couche de point localisant chaque photo...

Passons par l'outil Créer qui créé un point selon :

  • nom (ici 00000083)
  • type n'est ici que pour sélectionner un pictogramme automatique en fonction du POI (rappelons qu'initialement cette application est faite pour la randonnée)
  • description pour ajouter un commentaire (on retrouve ces informations sur les exports KML et GPX)

Il est ensuite possible d'afficher en dur dans des champs les informations de coordonnées, projection, etc. On peut y associer par le menu extension d'autres objets présent sur la tablette de type photo / vidéo / audio / texte.

En cliquant sur l'objet (le "pin") vous pouvez consulter les informations, les éditer ou ajouter un complément d'information.

 

Relevé de traces (polylignes)

La logique est similaire, il est possible de charger un itinéraire pour guider votre mission terrain au format GPX et bien entendu de créer une nouvelle route... Tout est très intuitif une fois la logique comprise. Pour enregistrer en temps réel votre trace, passez directement par la barre latérale de droite (le bouton enregistrement)

 

On peut demander à OruxMaps de créer des points entre chaque sommet de ligne tout comme il est possible d'éditer celui en cours d'enregistrement.

Astuce : au travers du menu Réglages, vous pouvez définir si l'application doit créer un nouveau segment selon un intervalle régulier mesuré en mètres ou en secondes. Une option très intéressante pour des relevés de qualité !

Récupérer les données saisies

A présent que votre sortie terrain est terminée, que diriez-vous de pouvoir réintégrer ces données dans QGIS ?

Que ce soit pour des points ou des polylignes vous avez le menu Gérer pour afficher l'ensemble des données relévées via OruxMaps et présente sur l'appareil.

Sélectionner les informations que vous voulez exporter puis cliquez sur l'icône en forme de carte SD pour avoir les options d'enregistrement.

Choissiez KML ou GPX (personnellement, je préfère le deuxième format qui fonctionne très bien avec le plugin GPS de QGIS) . Le fichier s'enregistre alors dans le répertoire /sdcard/oruxmaps/tracklogs d'OruxMaps

Il ne vous reste plus qu'à récupérer ces fichiers et de les afficher dans votre SIG préféré :) 

 

OruxMaps en résumé : 

Points forts : 

  • Beaucoup de paramètres et réglages (peut être trop pour certains utilisateurs ?)
  • Possibilité d'ajouter des cartes hors ligne réalisées à partir d'un logiciel tiers ou directement depuis l'appli en fonction des WebService (WMS)
  • Format de données en entrée intéressant et compatible avec les logiciels libres (serveurs WMS, KML et MBtiles)
  • Export des points ou des lignes au format GPX ou KML. Bien optimisé, OruxMaps gère très bien des volumes de données importants en fonction de votre position, l'application vous suggère les fonds hors ligne.

Points faibles : 

  • Documentation un peu légère et en espagnol.
  • Des préférences et des réglages dans tout les sens.
  • Champs réduits : pas de réel formulaire comme dans SMART, juste un champ nom et une description en texte libre sans la possibilité d'ajouter des champs supplémentaires.

 


Site officiel : Site officiel
Autres Liens : OruxMaps sur Google Play

Commentaires

Incompatibilité avec mbtiles depuis quelques mise à jour

Bonjour,

merci pour ce super tutorial.

Par contre, en l'utilisant avec une des dernière version, il faut savoir que ça ne fonctionne pas.

En effet, j'ai trouvé un post qui le mentionnait suite à quoi j'ai télécharger la version 5.5 pour laquelle ça fonctionne parfaitement.

Il peut être intéressant d'ajouter le lien vers l'apk "ancien".
http://www.oruxmaps.com/OruxMaps5.5.22.apk

Encore merci pour ce Tutorial qui marche du tonnerre !

Bonne continuation

Qtiles

Bonjour,

J'ai un problème avec Qtiles sous QGis2.6, j'ai dézippé le plugin dans.qgis2/python/plugins de mon compte utilisateur mais Qgis me donne ce message d'erreur au chargement :

Impossible de charger l'extension QTiles provoque une erreur lors de l'appel de sa méthode classFactory()

Traceback (most recent call last):
File "C:/PROGRA~1/QGISBR~1/apps/qgis/./python\qgis\utils.py", line 208, in startPlugin
plugins[packageName] = package.classFactory(iface)
File "D:/Utilisateurs/stephane.marin/.qgis2/python/plugins\QTiles\__init__.py", line 30, in classFactory
from qtiles import QTilesPlugin
File "C:/PROGRA~1/QGISBR~1/apps/qgis/./python\qgis\utils.py", line 460, in _import
mod = _builtin_import(name, globals, locals, fromlist, level)
File "D:/Utilisateurs/stephane.marin/.qgis2/python/plugins\QTiles\qtiles.py", line 34, in
import qtilesdialog
File "C:/PROGRA~1/QGISBR~1/apps/qgis/./python\qgis\utils.py", line 460, in _import
mod = _builtin_import(name, globals, locals, fromlist, level)
File "D:/Utilisateurs/stephane.marin/.qgis2/python/plugins\QTiles\qtilesdialog.py", line 33, in
import tilingthread
File "C:/PROGRA~1/QGISBR~1/apps/qgis/./python\qgis\utils.py", line 460, in _import
mod = _builtin_import(name, globals, locals, fromlist, level)
File "D:/Utilisateurs/stephane.marin/.qgis2/python/plugins\QTiles\tilingthread.py", line 35, in
import resources_rc
File "C:/PROGRA~1/QGISBR~1/apps/qgis/./python\qgis\utils.py", line 460, in _import
mod = _builtin_import(name, globals, locals, fromlist, level)
ImportError: No module named resources_rc

Version de Python :
2.7.5 (default, May 15 2013, 22:44:16) [MSC v.1500 64 bit (AMD64)]

Version de QGIS :
2.6.0-Brighton Brighton, exported

Chemin vers Python : ['C:/PROGRA~1/QGISBR~1/apps/qgis/./python', u'D:/Utilisateurs/stephane.marin/.qgis2/python', u'D:/Utilisateurs/stephane.marin/.qgis2/python/plugins', 'C:/PROGRA~1/QGISBR~1/apps/qgis/./python/plugins', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\matplotlib-1.3.1-py2.7-win-amd64.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\nose-1.3.3-py2.7.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\tornado-4.0.1-py2.7-win-amd64.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\backports.ssl_match_hostname-3.4.0.2-py2.7.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\certifi-14.05.14-py2.7.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\bin\\python27.zip', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\DLLs', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\plat-win', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\lib-tk', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\bin', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\PIL', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\jinja2-2.7.2-py2.7.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\markupsafe-0.23-py2.7-win-amd64.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\pytz-2012j-py2.7.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\win32', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\win32\\lib', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\Pythonwin', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\Shapely-1.2.18-py2.7-win-amd64.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\six-1.3.0-py2.7.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\wx-2.8-msw-unicode', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\xlrd-0.9.2-py2.7.egg', 'C:\\PROGRA~1\\QGISBR~1\\apps\\Python27\\lib\\site-packages\\xlwt-0.7.5-py2.7.egg', 'D:\\Utilisateurs\\stephane.marin\\.qgis2\\python\\plugins\\MetaSearch\\ext-libs']

fichiers manquants

Bonjour

Dans le zip que l'on récupère sur https://github.com/nextgis/QTiles , certains fichiers python sont absents et il est nécessaire de lancer une "compilation" (voir le fichier makefile) pour que ces fichiers soient générés (sous linux un make dans le répertoire QTiles-master permet de les générer)

Sinon il est préférable d'installer cette extension via le menu extension / installer les extensions de QGIS en veillant à autoriser les extensions expérimentales.

Attributs

Merci pour ce tuto !

Tu ne parles pas de la gestion d'attributs associés aux données géographiques (points, polylignes, polygones), c'est faisable ?

Pas pour le moment

Avec OruxMaps, il ne sera possible que de faire du point ou de la ligne, pas de polygone pour le moment.

Pour les attributs, ce n'est pas comme SMART comme je l'indique dans les points faibles.
Il n'y a pas de formulaire possible avec des champs, seulement la possibilité d'affecter des médias et un champ commentaire.

L'astuce que j'utilise, c'est que j'insère un ; entre chaque pour ensuite éclater automatiquement les différents attributs dans un champ séparé.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.